Intervention d’Hélène Fleckinger au séminaire Condorcet le 31 mai 2013

Hélène Fleckinger, aujourd’hui rattachée au Labex « Créations, arts et patrimoines », a consacré sa thèse aux relations entre féminisme, cinéma et vidéo pendant « les années mouvement »

Première partie (le fichier son, d’un peu plus de 4 minutes est disponible à la suite de cette partielle retranscription)

Au cours des années 1970 , quels sont les apports spécifiquement féministes aux pratiques de production et de diffusion de vidéos et de films, notamment militants ?

Pour répondre à cette question, H. Fleckinger a exhumé 700 films d’intervention, protéiformes et, à quelques exceptions près, d’autant plus méconnus que non conservés dans des institutions.
Un premier constat s’impose : rares et dispersées sont les traces laissées par les actrices (féminin générique) de cette histoire à la croisée du féminisme, du cinéma et de la vidéo. 

Quelles étaient les caractéristiques du mouvement de libération des femmes (mlf), étant entendu que ces caractéristiques traversent les vidéos féministes ?

Les figures de la révolte féministe de la décennie 1970 se sont caractérisées, notamment, par leur maniement de l’humour et de la réflexion critique, l’un et l’autre visant à mettre en évidence l’oppression spécifique expérimentée par les femmes, afin d’ouvrir les voies de leur libération.

Le mlf s’est rassemblé autour

– du principe d’auto-émancipation : seulE l’oppriméE peut analyser, théoriser et déterminer les moyens de lutter contre son oppression

– du refus de la mixité

– de son autonomie à l’égard des partis politiques

– de son refus de se constituer en organisation, de reconnaître en son sein une quelconque hiérarchie : il a eu plus d’une origine et jamais il n’a jamais eu de chef.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter le début de l’intervention d’H. Fleckinger

hélène Fleckinger séminaire condorcet #1

La suite bientôt…


Publié par

duverger

Doctorante en études de genre sous la direction d'Elsa Dorlin. Je travaille à déconstruire les stratégies antiféministes dans la phénoménologie d'Emmanuel Levinas. Mais toutes les questions féministes m'intéressent. Et depuis que je tiens un blog féministe dans les marges de BibliObs, les représentations des femmes dans les médias m'interpellent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *